Boiron Suisse

Médicaments sans indication

Médicaments sans indication

Les médicaments homéopathiques sans indication sont le plus fréquemment définis par leur nom latin comme par exemple Arnica montana, Ignatia amara, Chamomilla vulgaris, etc…

Il en existe plusieurs milliers: téléchargez la nomenclature au format PDF

Un même médicament peut être utilisé pour des symptômes très variés et différents.
Par conséquence, ils ne comportent, comme leur nom l’indique, ni indication ni posologie et la législation interdit de leur adjoindre une notice.

De ce fait, seul le spécialiste de santé saura choisir le médicament le plus approprié à son patient.



Les substances de base (exemple : Arnica montana)  pour fabriquer un médicament homéopathique proviennent principalement de trois environnements :
  • l’environnement minéral, exemple : le cuivre, le souffre…
  • l’environnement végétal, exemple : la belladone, l’arnica…
  • l’environnement animal, exemple : l’abeille, le venin de serpent…


Animation tubes et doses

Après dilution et dynamisation de la souche de base, on obtient une série de dilutions homéopathiques qui servent à la fabrication des formes galéniques suivantes :

  • tubes granules
  • doses globules
  • comprimés
  • gouttes buvables
  • ampoules buvables
  • suppositoires
  • ovules
  • pommades
  • triturations ou poudres homéopathiques

Ces médicaments homéopathiques peuvent être utilisés pour des symptômes très différents. Par exemple, un même médicament peut être prescrit dans un cas d’insolation, de piqûre d’insecte, d’états grippaux, de maux de tête, etc.….


On ne peut pas fixer une indication plutôt qu’une autre, c’est pourquoi on dit qu’ils sont « sans indication ». Celle-ci sera choisie par le professionnel de santé qui prendra en compte :

  • les circonstances d’apparition des symptômes
  • les caractéristiques des symptômes (localisation, intensité, conditions d’aggravation et d’amélioration)
  • les caractéristiques (antécédents) et la  personnalité du patient (caractère, mode de vie…)

pour établir une prescription ou un conseil.


En fonction de tous ces critères, il sera en possession de tous les éléments nécessaires au choix d’une souche plutôt qu’une autre.


Ces produits sont disponibles dans votre pharmacie et, selon leur dilution donc leur catégorie de remise, également disponibles dans votre droguerie.

 

Modèles présentés type France