Boiron Suisse

L’homéopathie en suisse

Par rapport aux 32 pays européens, la Suisse se situe au premier rang pour l’utilisation de l’homéopathie. Selon le Journal Coopération (2005), près de 70 % des Suisses sont convaincus de l’efficacité de l’homéopathie.


D’ailleurs SDA-ATS précise que plus de 20 000 thérapeutes non médecins et près de 3000 médecins utiliseraient aujourd’hui les médecines alternatives en Suisse, dont l’homéopathie fait partie.

Homéopathie et assurance de base

De 1998 à 2005, les cinq médecines complémentaires (homéopathie, naturopathie, médecine anthroposophique, thérapie neurale et médecine traditionnelle chinoise) ont été intégrées à l’assurance de base de manière temporaire, afin d’être évaluées. En 2005, le ministre de la santé les a exclues. Les médicaments homéopathiques appartenant à la Liste des spécialités (LS) sont remboursés par l’assurance de base.


Le 14 mai 2009, le peuple suisse a voté à 67% « favorable » à la réintégration de ces médecines dans l’assurance de base.


Cela montre que ces médecines sont plébiscitées et très populaires en Suisse.